Les bons petits plats pour ceux et celles qui ont encore envie de cuisiner...

Les COCOTTES en fonte ou en terre

Poulpe a la cocotte au four

Prenez la quantité de poulpe qu'il vous faut pour que tout le monde puisse bien se resservir.

Des oignons

2 ou trois gousses d'ail hachées

Du persil frais haché

Des pommes de terres coupées en quarts (même quantité que le poulpe ou la seiche)

1 boite de tomates par kg de poulpe

1 Bouillon cube de légumes ou de poulet

2 petits verres de vin blanc (bon de préférence)

 

Couper les poulpes en gros tronçons et les mettre a revenir sur feu vif dans l'huile d'olive avec l'oignon haché.

Quand les poulpes ont rendu leur liquide (après 3 a 4 minutes sur le feu) verser 1 verre de vin blanc et rajouter les tomates , le bouillon cube et les pommes de terre.

Dégustez le 2eme verre de vin blanc ou ajoutez le aussi dans la casserole (mais perso je trouve cela dommage car le cuistot doit se réconforter et se mettre dans l'ambiance du repas à venir).

 

Il faut que tout le mélange soit couvert par le liquide sans être complètement noyé (rajoutez de l'eau avant et pendant la cuisson si besoin).

 

Enfournez tout le monde dans la cocotte de fonte fermée à 200° pendant au moins 1 heure (1:30 h c'est mieux mais il faudra rajouter du liquide tant dans la cocotte que dans le cuistot qui poireaute).

 Avant de servir, ajoutez l'ail et le persil hachés et laisser mijoter encore 2 minutes.

Servir à  qui  vous plaira avec un petit blanc bien frais et sans trop de travail, ça devrait le faire.

 

 

La même recette peux se faire en mettant moitié échine de porc et moitié poulpe (ou seiche) en rajoutant aussi des poivrons et en relevant avec une pointe de piment d'espelette...

 

Veau aux artichauts en cocotte

1KG de veau en cubes grossiers ( restez ferme face au veau s'il devient trop grossier, ne le laissez pas dépasser les limites de l'acceptable)

500 Gr d'artichauts

2 Oignons

5 gousses d'ail

2 Boites de tomates

2 verres de rouge

1 bouillon cube de boeuf

Quelques champignons de paris

Persil haché selon votre humeur

 

Brunir dans la cocotte à feu vif le veau que vous aurez fariné au préalable (y avait qu'a pas être grossier... non mais). 

Sortir la viande de la cocotte et déglacer en y ajoutant les légumes et les 2 verres de rouge (ya rien pour le cuistot dans cette recette, voir avec l'intendance s'il y a moyen de boire un coup quand même...)

Rajouter la tomate, le bouillon cube et mouiller un peu d'eau si besoin afin que tout le mélange soit baigne sans se noyer.

Enfournez avec le couvercle  à 200° pendant 1heure 30 et plus si les invités ne sont pas arrivés ou rallongent l'apéro (par contre n'oubliez pas de vérifier  le niveau de liquide). En cuisant le bouillon s'épaissira et fera une belle sauce bien dense qui ira très bien sur les pâtes que vous aurez cuites à l'avance...Ajoutez le persil au moment de servir.

La même avec de l'agneau et des champignons

1Kg d'agneau
600 gr à 1Kg de champignons de Paris ou autres selon la saison
2 gros oignons
1,5 kg de pommes de terre
1/2 bouteille de bon vin blanc (C'est pas la peine de se décarcasser à faire un bon repas si c'est pour gâter la sauce en y mettant de la piquette)
1 Bouillon cube de poulet ou de légumes

Feuilles de laurier et autres aromates qui vont bien (herbes de provence, sauge...)

 

Farinez l'agneau coupé en cubes grossiers (il faut avoir la même attitude face à un agneau grossier qu'à un veau. Ne jamais les laisser dépasser les limites de l'acceptable, c'est important pour leur éducation).

Le dorer sur toutes ses faces à la cocotte sur feu vif.

Retirer la viande et déglacer avec le vin blanc. Ensuite, vous mettez tout le monde dans la cocotte, vous mouillez un peu avec de l'eau si nécessaire et vous enfournez avec le couvercle a 200° pendant une heure trente.
Pensez a bien programmer votre four pour qu'il s'arrête tout seul à la fin de la cuisson. Sinon, au lieu d'aller vous ballader tranquillement avec la petite famille, vous restez à côté de votre four pour surveiller la cuisson... Ce qui est franchement moins marrant.

Bien sûr dans toutes les recettes il est impératif de dorer la viande avec de l'huile d'olive. Je le dis pour ceux qui ne seraient pas du Sud car pour les autres, ça coule de source.
Ne craignez pas d'en mettre trop, ca se digère tout seul pour peu que l'on arrose le repas avec un petit vin de la région qui a des caractéristiques de brule graisse comme chacun sait.

 

Si tout le monde ne se ressert pas au moins une fois, c'est que vous avez loupé une étape...

Grillade de Saint-Gilles (Gard)

800g de boeuf a bouillir (paleron, bec d'oie feront aussi l'affaire mais il faut une viande un peu persillée)

2 gros oignons

2 gousses d'ail

2 cuillères a soupe de câpres

10 petits cornichons

Un peu d'huile d'olive

Sel et poivre

 

Détaillez le bœuf en fines tranches (ou demandez à votre gentil boucher de le faire pour vous histoire d’avoir un nombre de doigts assez important pour servir).

Passez au robot, les oignons, l’ail, les câpres et les cornichons en ajoutant un peu d’huile d’olive pour avoir une belle pâte verdâtre.

La pâte ainsi obtenu ne ressemble à rien mais c’est pas très grave.

Huilez un peu le fond de la cocotte et disposez votre 1ere tranche de bœuf que vous recouvrirez de pâte (qui ressemble à rien). Rajoutez le 2eme morceau de bœuf avec de la pâte et continuez ainsi jusqu’à épuisement de la viande.

Versez le restant de pâte verdâtre sur le dessus.

Le résultat final doit ressembler à une pièce de bœuf reconstituée, façon mille feuille…

Couvrez la cocotte et mettez au four a 200° pendant une heure, une heure trente.

Le résultat ne ressemble pas a grand chose (même cuit) mais quand vous piquerez votre fourchette dans une tranche de ce mille feuille, vous devez voir le pont du Gard en fermant les yeux (si ce n'est pas le cas: 1- vous avez loupé une étape, 2- il vous faut changer de boucher ou 3- changer de site pour vos recettes). Servez avec des petits légumes, du riz ou des gnocchis poêlés. Vous m’en direz des nouvelles.

Les pas trop compliquées

Hachis Camarguais

Ceci est une recette de Weight-Watchers ramenée à la maison par Manou qui la tenait d'une de ses collègues qui aurait perdu 5 Kg en en mangeant une seule fois et encore du bout des lèvres...

Je n'ai jamais totalement suivi la recette et je n'ai pas perdu un gramme en en mangeant mais je n'ai pas pris un gramme non plus avec cette recette (comme avec toutes les autres vous remarquerez).

 

Donc c'est bon, c'est pas compliqué et si ca se trouve vous perdrez quelques kilos si vous en mangez pendant une semaine entière (matin, midi et soir).

Ingrédients:

1 Gros oignon (sinon 2 petits ça le fait aussi)

100 g de riz blanc cru

5 gousses d'ail grossièrement hachées

450 g de boeuf haché (mais moi, comme je ne suis jamais les recettes, j'ai pensé que de remplacer le steak haché par de la chair a saucisse de chez le boucher de chez Jojo, ça le ferait bien. Et c'est le cas).

1 Boite de tomates en dés

1 bouillon cube (de ce qu'il vous plait: poulet, herbes, boeuf... On s'en fout, l'important c'est que ça donne du goût).

 2 grosses courgettes (ou 3 petites pour ceux qui sont un peu durs de comprenure (en Québécois dans le texte NDLR)

30 g de gruyère râpé

30 g de parmesan râpé

1 CC d'herbes de Provence

Sel, poivre et un poil mais alors un poil d'huile d'olive (sinon ça fait grossir).

 

Pour rester mince:

1-Préchauffez votre four a 180° pendant que vous faites bouillir un peu d'eau avec le bouillon cube.

2-Dans le bouillon, faites cuire les courgettes 4 minutes (quand le bouillon bouillonne...) N.B Si vous remplacez par un C la première lettre des mots précédents en italiques, c'est vachement marrant. Enfin, moi, ça me fait marrer.

3-Dans un plat a gratin, étalez le riz cru avec un poil mais alors un poil d'huile d'olive.

4-Mélangez les autres ingrédients ensemble dans un saladier (viande, tomate, aromates...) et mettez une rangée de courgettes, une rangée de viande et ainsi  de suite jusqu'à l'épuisement des stocks.

5-Ensuite, mouillez avec les reste du bouillon (de ce que vous voulez mais dans lequel les courgettes auront cuites) et mettez le fromage sur le dessus.

6-Couvrez avec du papier alu et mettez au four pendant 45 minutes.

7- Vouz avez pile poil le temps d'aller chercher le pain, de vous envoyer un petit  blanc sur la place et de rentrer peinard pour mettre les pieds sous la table (que votre douce moitié aura mise en votre absence, non mais...).

 

Vous ne perdrez peut-être pas de poids mais vous n'en prendrez pas non plus, c'est une recette neutre mais qui se laisse bien manger. Vous m'en direz des nouvelles.

 

 

Les Mixées

Pesto de la Mer

Un petit pesto rafraichissant pour les apéros d'été ça vous dit ?

Alors, ma foi... 

 

8 bâtonnets de surimi

2 gousses d'ail

Le jus d'un demi citron (vert si possible)

50 grammes de parmesan

2 cuillères à café de câpres

1 botte de basilic (ça marche aussi avec de la roquette)

De l'huile d'olive en quantité suffisante...

 

Dans le robot, mixez le surimi,l'ail,le basilic , les câpres et le parmesan.

En fin de mixage, ajoutez le citron et allongez avec de l'huile d'olive afin d'obtenir une jolie pâte a tartiner.

 

Servez en tartinade ou présentez les en rolls (tartinez des fajitas que vous roulez et découpez en bouchées). Ca le fait bien pour l'apéro et ça ne mange pas de pain...

Tappenade (vient de tappen qui veut dire câpres en langue d'Oc)

Cette recette ne concerne pas  les habitants du Sud (qui la connaissent tous) mais est strictement destinée aux autres qui ne viennent pas du Sud...

 

1 boite d'olives noires ou vertes (tappenade noire ou tappenade verte CQFD)

2 Gousses d'ail

2 Cuillères à soupe de câpres

De l'huile d'olive en quantité raisonnable mais nécessaire...

 

Dénoyautez les olives avant de les passer au mixer... Ca vous permettra de l'utiliser plus longtemps.

 

Une fois les olives dénoyautées, ajoutez tous les ingrédients et mixez en allongeant à l'huile d'olive afin d'obtenir une belle pâte bien lisse qui se tartinera toute seule sur des petits bouts de pain ou des crackers...

Normalement, on doit entendre les cigales quand on en mange...

Houmos

 

Toutes les villes au bord de la Méditerranée revendiquent cette fabuleuse purée de pois chiches…

Je l’ai goutée en Grèce, à Montréal, dans divers restos tant Libanais que Turcs, à Montpellier… Enfin toutes étaient absolument « estoufadou » comme on dit par ici , pour ceux qui en ont abusé mais très savoureuses.

 

La recette en est toute simple :

 

 

 

1 Boite de pois chiches (si vous les cuisez vous même c’est mieux mais c’est plus long) 

2 gousses d’ail

1 cuillère a café de pâte de sésame (ou de grains de sésame mais c’est facultatif)

Le jus d’un demi citron

De l’huile d’olive en quantité suffisante.

Le principe est simple, vous mettez tout le monde dans le mixeur, vous enclenchez la machine après vous être assurés qu’elle était bien fermée et vous allongez avec l’huile d’olive jusqu'à l’obtention d’une belle pâte a tartiner blonde.

Vous salez a votre convenance et c’est prêt…

Fastoche non ?

Les becs sucrés

Cheese cake

Cette recette a été adaptée pour la France (qui mange moins sucré que le Québec, probablement à cause de son climat plus doux).

Pour la croûte:

125 g de chapelure de buscuits (genre petits lus que vous écrasez au pilon ou des petits bruns)
4 cuillères a soupe de sucre cristalisé

4 cuillères a soupe de beurre fondu

 

Pour le gâteau:

600 g de fromage blanc

250 g de mascarpone

325 g de sucre cristalisé

1 cuillère a soupe de vanille liquide

5 cuillères a soupe de farine

2 gros oeufs (ou des petits si vos poules ne se fendent pas de gros oeufs)

 

Préchauffer le four a 180°. Bien incorporer les ingrédients de la croûte et les presser dans un moule a fond amovible (ou moule a charnière car sinon vous allez en baver pour sortir le gâteau du moule ...)

Cuire 10 minutes au four la croûte, jusqu'a ce quelle devienne plus foncée, la sortir du four et la réserver.

Dans un saladier, défaire les fromages en crème avec un fouet (électrique si vous êtes du genre moderne ou a la main pour les anciens).

Incorporer le sucre en battant, ajoutez la vanille, la farine ainsi que les oeufs en battant bien le tout.

Verser l'appareil dans le moule et cuire 55 minutes au four (180°).

 

A la fin de la cuisson, pour éviter que le gâteau ne se fende, laissez le refroidir une demi heure au four avec la porte ouverte (en faisant bein attention que les petits loups affamés ne viennet pas y mettre la main). Ensuite le liasser refroidir sur le comptoir complètement avant de le mettre au réfrigérateur (pareil pour les petits loups affamés mais c'est moins risqué pour eux à cette étape...). Il faut le laisser au frigo au moins 8 heures avant de pouvoir le couper proprement (comme un vrai pâtissier de chez Picard).

Vous pouvez le servir nature ou l'accompagner d'un coulis de fruits de saison.

Pour les puristes, il vous faudra faire un coulis de framboises que vous aurez passé au chinois afin d'enlever toutes les petites graines. Vous prendrez un peu de gélatine d'abricot que vous mélangerez avec un peu de coulis histoire de faire un beau mirroir bien rouge sur le dessus et vous recouvrirez de framboises fraiches.

Mais bon, l'idée c'est pas de faire Master Chef mais de passer un bon moment avec des gens que vous aimez.

N.B. Si personne ne se ressert une part:  1- Le gâteau était trop petit pour le nombre de convives

                                                                 2- Les parts coupées étaient trop volumineuses

                                                                 3- Vous avez loupé une étape dans la recette.

N'ouvre pas... C'est les témoins de Jéovah!
N'ouvre pas... C'est les témoins de Jéovah!
L'activité féline s'intensifie en Crète...
L'activité féline s'intensifie en Crète...
Tout est bon dans le cochon.
Tout est bon dans le cochon.
La machine pour sauver l'environnement sans se fatiguer a bas prix...
La machine pour sauver l'environnement sans se fatiguer a bas prix...